Les troubles urinaires

La dysurie

Definition

    La dysurie est une gene de la miction definie par un jet d'urine faible, eventuellement hachee avec poussees abdominales pour declencher ou terminer celle-ci.

Mecanismes physiopathologiques

  • Diminution de contraction du detrusor (fibres musculaire de la vessie).
  • Obstacle situe au niveau du col vesical qui empeche la vidange de la vessie.
  • Dysnergie vesico-sphincterienne (contractions non coordonnees).
  • Consequences

  • Residu vesical : risque infectieux.
  • Distension vesicale et/ou uretrale.
  • Retention aigue d'urine.
  • Soins infirmiers

  • Feuille de surveillance des entrees / sorties.
  • Surveillance de la diurese.
  • Noter les horaires des mictions.

  • La pollakiurie

    Definition

        La pollakiurie est l'augmentation de la frequence des mictions avec des urines peu abondantes, donc sans augmentation de la diurese.

    Mecanismes physiopathologiques

  • Maladie entraenant une irritation de la vessie.
  • Maladie responsable d'une vidange incomplete de la vessie.
  • Maladie entraenant une diminution de la capacite vesicale.
  • Soins infirmiers

  • Surveillance de la diurese.
  • Feuille de surveillance des entrees / sorties.
  • Evaluer la douleur.
  • Seance de kinesitherapie pour reeducation de la vessie.

  • La polyurie

    Definition

        La polyurie est l'augmentation du volume des urines (diurese superieur a 3 litres).

    Mecanismes physiopathologiques

  • Reponse appropriee du rein a un apport hydrique important.
  • Trouble de la conservation de l'eau.
  • Consequences

  • Trouble hydroelectrolytique car perte d'electrolytes : hyponatremie, hypokaliemie.
  • Deshydratation.
  • Gene sociale.
  • Soins infirmiers

  • Surveillance de la diurese.
  • Feuille de surveillance des entrees / sorties.
  • Surveillance des signes de deshydratation.
  • Limiter l'apport hydrique.

  • La retention urinaire

    Definition

        La retention urinaire est l'incapacite d'evacuer tout ou en partie la quantite des urines contenues dans la vessie.

    Mecanismes physiopathologiques

  • Inflammation des voies urinaires.
  • Distension vesicale qui affaiblit la musculeuse vesicale.
  • Inhibition du systeme d'innervation de la vessie.
  • Consequences

  • Globe vesical avec impossibilite d'uriner.
  • Risque infectieux avec stase urinaire.
  • Atteinte de la fonction renale.
  • Soin infirmier

  • Sondage vesical sur prescription medicale.

  • L'anurie

    Definition

        L'anurie est l'absence totale ou quasi-totale d'urine dans la vessie.

    Consequences

  • Risque vital.
  • Hypertension arterielle.
  • Hyperdeshydratation.
  • Prise de poids.
  • Anemie
  • Hyperkaliemie.
  • Trouble du rythme.
  • Acidose metabolique.
  • Soins infirmiers

  • Surveillance de la diurese.
  • Feuille de surveillance des entrees / sorties.
  • Apport hydrique important.
  • Surveillance temperature, poids, pulsations, tension arterielle.

  • L'hematurie

    Definition

        L'hematurie est la presence de sang dans l'urine.

    Mecanismes physiopathologiques

  • Hematurie initiale (coloration rouge en debut de miction) : atteinte uretro-prostatique.
  • Hematurie terminale (coloration rouge en fin de miction) : atteinte du col vesical.
  • Hematurie totale (sur tout le temps de la miction) : atteinte renale.
  • Consequence d'une alimentation particuliere ou de certains traitements : diagnostic differentiel.
  • Consequences

  • Formation de caillots intravesicaux qui obstruent l'uretre et provoque la retention d'urine.
  • Anemie.
  • Infection.
  • L'incontinence urinaire

    Definition

        L'incontinence urinaire est la perte involontaire des urines ou une incapacite a retenir les urines.

    Mecanisme physiopathologique

  • Par effort : incapacite a contreler l'emission d'urine lorsque la pression intra-abdominale augmente sur la vessie.
  • Par imperiosite : contraction vesicale non inhibee, emission lors d'un besoin urgent et soudain.

  • L'oligurie

    Definition

        L'oligurie est la diminution du volume des urines (diurese inferieur a 500 millilitres).

    Mecanismes physiopathologiques

  • Reponse appropriee du rein a une restriction hydrique.
  • Reponse a une mauvaise perfusion renale : hypotension, insuffisance renale.
  • Infection.
  • Consequences

  • Risque vital.
  • Trouble hydroelectrolytique : Hypernatremie, hyperkaliemie.
  • Trouble acido-basique.
  • Soins infirmiers

  • Surveillance de la diurese.
  • Feuille de surveillance des entrees / sorties.
  • Apport hydrique important.

  • L'urine trouble

    Definition

        L'urine trouble est une coloration anormale des urines.

    Mecanismes physiopathologiques

  • Infection urinaire.
  • Presence de phosphates dans les urines.
  • Soins infirmier

  • Surveillance de la diurese.
  • Surveillance de la temperature.
  • Bilan urinaire.
  • Faire boire.

  •  

    Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

    www.000webhost.com