Les surveillances post-anesthesique

Surveillance respiratoire

  • Sevrage ventilatoire.
  • Extubation.
  • frequence respiratoire.
  • Amplitude et symetrie des mouvements thoraciques.
  • Oxymetrie de pouls.
  • Surveillance du ventilateur.
  • Etat cutane.
  • Risque de depression respiratoire morphinique.

Surveillance cardio-circulatoire

  • Frequence cardiaque.
  • Pression arterielle.
  • Moniteur ECG.

Surveillance neurologique

  • Etat de conscience.
  • Recuperation des reflexes.
  • Tonus musculaire.
  • Motricite spontanee.
  • Disparition des effets des produits anesthesiques.

Surveillance digestive

  • Sondage gastrique.
  • Existence de nausees et vomissements : risque du syndrome de Mendelson.

Surveillance renale

  • Sondage vesicale.
  • Globe vesical.
  • Diurese spontanee.

Surveillance des acces vasculaires

  • Debit.
  • Nature du produit.
  • Point de ponction, verifier l’absence de signe d’inflammation : douleur, rougeur, chaleur, œdeme.
  • Permeabilite et integrite de l'acces vasculaire.
  • Absence de coudure de la ligne de perfusion

Surveillance de la zone operatoire

  • Pansements.
  • Drains.
  • Pertes sanguines.

Surveillance de la temperature

  • Temperature : hypothermie due e la basse temperature du bloc operatoire et a l'anesthesie generale.
  • Couverture chauffante.
  • Risques de l'hypothermie et des frissons au reveil post-anesthesique :
  • L’hypothermie retarde le reveil en abaissant la MAC (Monitored Anesthesia Care : suivi de soins d'anesthesie) des halogenes et fait apparaetre une curarisation residuelle au reveil.
  • La depense energetique necessaire au retablissement de la normothermie majore la consommation en oxygene.
  • Le frisson s’accompagne d’une hypercatecholaminemie et d’une vasoconstriction entraenant une augmentation de la pression arterielle et du debit cardiaque. Le frisson repond bien aux morphiniques et aux alpha-2 agonistes.

Surveillance de la douleur

  • Intensite de la douleur : la douleur en post-operatoire est aigue pendant les 24 premieres heures apres une intervention et decroet en general en 3 a 4 jours.
  • Echelle visuelle analogique : EVA.
  • Echelle verbale simple : EVS.
  • Evaluation de la douleur chez un patient inconscient :
  • Sueurs.
  • Peleur.
  • Tachycardie.
  • Hypertension arterielle.

Slidebars
Adchsm

Hi, je suis Samir.

je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

www.000webhost.com