La regression psychomotrice

La regression psychomotrice a debut progressif

  • Installation insidieuse.
  • Par toutes situations de desadaptation psycho-socio affective.
  • Oubli des automatismes acquis.

  • La regression psychomotrice a debut brutal

  • Apres un evenement destabilisant : chute, alitement, maladie, chirurgie, stress, deuil, modification de l'environnement, hospitalisation.
  • Entraene une peur qui s'accompagne de sideration des automatismes.
  • Signes cliniques

  • Anxiete qui se traduit par :
  • Peur de l'orthostatique et de la marche.
  • Sensation d'une instabilite intense, de derobement des membres inferieurs, vertige.
  • Refus de toute tentative de verticalisation.
  • Bradypsychie qui se traduit par :
  • Indifference affective.
  • Demotivation.
  • Viscosite intellectuelle.
  • Affection de la composante motrice en position assise, debout et a la marche.
  • Grande hypertonie oppositionnelle.
  • Trouble de la statique.

  • Prise en charge et evolution

  • Stimuler : faire participer a des animations, faire des promenades.
  • Valoriser la personne.
  • Prevenir les chutes.
  • Reactiver et reeduquer la marche, l'inciter a marche.
  • Lui donner un climat de confiance mutuelle.
  • Ne jamais se substituer aux gestes mais les faciliter.
  • Ne pas hesiter a utiliser un deambulatoire.
  • Adapter l'habillement de faeon ample et bien chausse.
  • Le traitement doit etre mis en place rapidement pour permettre un bon retablissement. Seul 24% des personnes egees en regression psychomotrice restent grabataire.

  • Voir aussi :

  • Module Personne egee
  • Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.