La psychose maniaco-depressive

Definitions

La psychose

    La psychose est une affection mentale dont le malade n'est que partiellement conscient et qui altere son sens de la realite.

La psychose maniaco-depressive

    La psychose maniaco-depressive se caracterise par un exces depressif du type melancolique et d'acces intense, la manie.

    Il y a une perte du sens de la mesure, les sujets ne savent pas toujours s'arreter, ils sont sans cesse dans l'exces.

    Il y a une rupture avec la realite, un deni de la maladie.


L'acces maniaque

    L'acces maniaque est un etat de surexcitation de la fonction psychique qui se caracterise par une exaltation de l'humeur, un dechaenement des pulsions instinctivo-affective.

Le debut de l'acces

  • Souvent lie a un evenement declenchant : deuil, surmenage, separation…
  • Peut etre brutal : du jour au lendemain.
  • Phase d'hypomanie : sujet toujours en forme, souriant, motive a faire quelque chose.
  • Hyperactivite, pas de sommeil, logorrhee. 
  • Signes cliniques

  • Presentation du patient : en decalage avec la realite (ne s'habille pas avec la saison), tenue extravagante, debraillee. Le visage semble extremement heureux, toujours expressif, il rit, chante, parle sans cesse, il est ami avec tout le monde.
  • Excitation psychique : tachypsychie (rapidite de pensee) mais avec difficulte a fixer son attention, c'est a dire, beaucoup de mal a associer ses idees, il n'arrive pas a faire de construction logique. Trouble de la memoire non deficitaire.
  • Exaltation de l'humeur : caracteriel, etat affectif, euphorique, optimiste, infatigable, humeur instable (passe du rire aux larmes).
  • Hyperactivite psychomotrice : ne peut rester immobile, toujours en activite.
  • Etat general trouble : ne dort plus, n'est pas fatigue. Conduite alimentaire exageree (boulimie). Fume et consomme de l'alcool, ce qu'il ne fait pas habituellement. Conduite sexuelle inhabituelle : proposition pornographique aux autres.
  • Traitements

  • C'est une urgence, hospitalisation sous contrainte : hospitalisation a la demande d'un tiers ou hospitalisation d'office. Place sous sauvegarde de justice pour le proteger.
  • Traitement difficile car nostalgique de l'etat maniaque.
  • Thymoregulateur.
  • Prise en charge infirmiere

  • Aider la personne a retrouvee une conduite sociale equilibree : la faire participer a des activites et a la vie du service.

  • L'acces melancolique

        L'acces melancolique est un etat depressif franc, une depression tres severe.

    Signes cliniques

  • Trouble de l'humeur : humeur triste, abbatement, decouragement, desinteret generalise. Douleur morale intense vecue comme irreversible.
  • Inhibition psychomotrice : ralentissement psychomoteur, asthenie grave,  pas d'activite physique. Toutes operations mentale et motrice sont bloquees.
  • Idee delirante : pas toujours presente, s'il y en a, elles sont de themes de persecutions, prejudice, culpabilite, de peine.
  • Idee suicidaire, de mort au centre la pathologie, en lien avec des idees delirantes de depreciation, apparaet comme solution a la douleur morale.
  • Syndrome general : se manifeste par une anorexie, constipation, insomnie, perte de dynamisme, grande fatigue, aucune activite physique.
  • Traitements

  • Hospitalisation en psychiatrie sous contrainte.
  • Instaurer un climat de confiance, de relation.
  • Antidepresseur : attention a la levee de l'inhibition.
  • Prise en charge infirmiere

  • Faire accepter au patient sa maladie : espoir de guerir.
  • Essayer de favoriser un equilibre affectif dans les relations avec la famille.
  • Prevenir le risque suicidaire.
  • Chambre a deux lits, proche de la salle de soins.
  • Travailler sur ce qu'aime le patient : alimentation, activite.
  • Surveiller poids, denutrition, deshydratation.
  • Recueil de donnees sur l'appetit, le sommeil et le discours du patient.
  • Etre rassurant, informer, ecouter, etre attentif, positif.

  • Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.