La ponction lombaire

Definitions

Le liquide cephalo-rachidien : LCR

    Le liquide cephalo-rachidien ou LCR est secrete aux niveaux des plexus choroedes. Ce liquide baigne le cerveau et la moelle epiniere. Il a un rele de protection des cellules nerveuses.

    Le LCR est sterile quand il est normal : couleur "eau de roche". Lors d'une atteinte neurologique : couleur "eau de riz". Quand il y a une hemorragie meningee : couleur hemorragee.

La ponction lombaire

    La ponction lombaire est l'introduction d'une aiguille dans dans l'espace sous-arachnoedien entre les 4e et 5e apophyses epineuses lombaires (soit 4e et 5e vertebres soit L4-L5) afin de prelever du liquide cephalo-rachidien dans un but diagnostique ou therapeutique, afin d'analyser le contenu du LCR, d'injecter des medicament et augmenter leur efficacite, d'injecter un produit opaque pour la realisation d'une myelographie, de mesurer la pression du LCR.

    Si on pique plus haut, on risque de toucher la moelle epiniere, risque de paralysie.

Cadre legislatif

  • Pose relevant d'un acte medical, rele infirmier de collaboration : art. R.4311-10 decret 2004-802 du 29/07/2004.
  • Surveillance relevant du rele propre infirmier : art. R. 4311-5 decret 2004-802 du 29/07/2004.

Indications

  • Suspicion d'infection du systeme nerveux central : meningite, meningo-encephalite, abces, myelite.
  • Tableau de meningite :
  • Syndrome meninge : raideur de nuque, vomissement, cephalees.
  • Syndrome infectieux: hyperthermie.
  • Signes associes: myalgies, photophobie.
  • Suspicion d'une hemorragie sous-archnoedienne.
  • Injection de medicament : antibiotiques, antalgiques, chimiotherapie, anesthesique.
  • Mesurer la pression du LCR.
  • Realisation d'une myelographie.

Materiel

  • Aiguille et mandrin a ponction lombaire (calibre a determiner avec le medecin operateur : 7 a 12 cm de long et 0,9 a 1,5 mm de diametre, muni d'un mandrin sterile a usage unique).
  • Gants steriles a usage unique.
  • Compresses steriles.
  • Antiseptique cutane : pas de chlorexidine puique toxique pour les cavites internes (cerveau, meninge).
  • Materiel d’anesthesie local :
  • Anesthesie par injection :
  • Anesthesique local : lidocaene 1% (Xylocaenee)
  • Seringue de 20 mL.
  • Aiguille pompeuse (rose : 18 Gauge).
  • Aiguille intramusculaire (noir : 22 Gauge ; verte : 21 Gauge).
  • Anesthesie per-cutanee :
  • Creme anesthesiante (Emlae, Anesderme).
  • Flacons d'analyses steriles : anatomie-pathologie, chimie, bacteriologique, cytologique.
  • Etiquettes laboratoire d'identification patient.
  • Bons d'analyses laboratoire, avec pochette de transport.
  • Si injection de medicaments : medicament e injecter et pret a administrer.
  • Si mesure de la pression du LCR : tensiometre.
  • Protection papier absorbante a usage unique.
  • Pansement compressif.
  • Tondeuse si zone de ponction poilue.
  • Sac a elimination des dechets.
  • Container a dechets contamines piquants.
  • Desinfectant de surface et chiffonnette.
  • Necessaire a l'hygiene des mains.

Realisation du soin

Preparation et installation

  • Prevenir le patient, lui expliquer le principe du soin et son utilite.
  • Verifier la presence du resultat de l'examen prealable a la ponction lombaire :
  • Fond d'œil : pour depister un œdeme papillaire qui serait de e une hypertension intracrenienne : contre-indication absolue de la ponction lombaire du fait du risque d'engagement cerebral.
  • Installer le materiel apres verification des dates de peremptions.
  • Installation sur une surface propre et desinfectee au prealable.
  • Installer les poubelles de tri des dechets au pied du lit du patient.
  • Respecter le triangle d'hygiene, de securite et d'ergonomie : Propre (materiel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Ouvrir aseptiquement les paquets de compresses et les imbiber avec le savon antiseptique (mettre un peu de serum ou eau sur le savon antiseptique afin de le diluer), le serum physiologique, l’antiseptique dermique, laisser un paquet de compresses seches.
  • Installation du patient :
  • Soit decubitus lateral, dos arrondi, genoux replies sur le ventre, menton contre la poitrine.
  • Soit position assise au bord du lit, penche bien en avant, dos rond et bras croise sur un oreiller sur la poitrine, epaule arrondis, pied sur un tabouret.
  • Repere de la zone de la zone de ponction par le medecin : entre L4 et L5 ou entre L3 et L4 mais pas plus haut !
  • Si besoin, depiler la zone de ponction avec une tondeuse ou aux ciseaux, mais ne pas raser.

La depilation doit toujours etre realisee dans le sens du poils pour eviter les folliculites.

  • Mettre le patch anesthesiant si prescrit.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Pratiquer une premiere desinfection de la zone de ponction en 4 temps :
  • Ne jamais repasser a un meme endroit.
  • Utiliser une compresse par passage puis la jeter dans le sac a dechets contamines.
  • Respecter le temps de contact de l'antiseptique.
  • Nettoyer avec le savon antiseptique.
  • Rincer avec le serum physiologique ou l'eau sterile.
  • Secher avec des compresses steriles seches.
  • Appliquer l'antiseptique dermique.
Aide a la realisation

  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Presenter au medecin operateur les gants steriles.
  • Deuxieme antisepsie de la peau partiquer par le medecin.
  • Realisation de l'anesthesie locale sous forme injectable.
  • Ponction, apres retrait du mandrin, le liquide cephalo-rachidien s'ecoule de l'aiguille.
  • Prelevement du liquide cephalo-rachidien : mettre les flacons sous l'aiguille pour recueillir les gouttes de LCR qui s'ecoule.
  • Retrait de l'aiguille.
  • Effectuer une compression forte du point de ponction avec une compresse sterile imbibee d'antiseptique.
  • Mettre un pansement.
  • Eliminer les dechets et desinfecter le materiel utilise.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Donner les conseils au patient  :
  • Laisser la personne allongee sur le dos au moins deux heures : permet d'eviter les cephalees.
  • Faire boire le patient pour favoriser la reconstitution de LCR perdu.
  • Verifier la concordance des etiquettes et de l'identite du patient puis etiqueter les flacons, remplir les bons d'analyse et acheminer les flacons au laboratoire d'analyse immediatement puisque le LCR est sensible au germe meningococcique.
  • Transmission : aspect et couleur du LCR recueilli, prelevements effectuees, medecin operateur, reaction du patient (malaise vagal., sensation de brelure, douleur brutale), date et heure de la ponction.

Risques et complications

  • Ponction blanche : echec de la ponction.
  • Malaise vagal.
  • Douleur brutale : piqere d'une racine nerveuse.
  • Cephalees.
  • Engagement cerebral par baisse brutale de la pression du LCR : troubles de la conscience.

Surveillances et evaluations

  • Reaction du patient.
  • Parametres : pulsations, pression arterielle, temperature.
  • Cephalees.
  • Conscience.
  • Point de ponction : rougeur, chaleur, douleur, ecoulement.
  •  

Slidebars
Adchsm

Hi, je suis Samir.

je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

www.000webhost.com