La peritonite

Definition

    La peritonite est une inflammation aigue du peritoine, avec un epanchement dans la cavite peritoneale.

    Le peritoine est une sereuse enveloppant l'ensemble des visceres digestifs. La cavite peritoneale est une surface de glissement qui permet de se deplacer dans la cavite abdominale.

    Le peritoine a deux fonctions : secretion et absorption.


Physiopathologie

    Cette inflammation du peritoine est secondaire a l'irruption d'un agent agressif dans la cavite peritoneale, provoquant un œdeme, une hypervascularisation et un epanchement peritoneale

    Cet epanchement est le resultat d'une hypersecretion du peritoine dans le but d'absorber et de detruire les bacteries.

    Grece aux examens de la cavite peritoneale, on remarque la presence d'un liquide dans le peritoine, ceci suppose la perforation d'organes avec eruption de liquide. C'est la presence de liquide septique dans une cavite qui n'est pas septique.


Etiologies

  • Appendicite.
  • Perforations digestives.
  • Pancreatite.
  • Sigmoedite.
  • Salpingite : inflammation des trompes chez la femme.
  • Cholecystite : inflammation du canal choledoque (voie biliaire).

Signes cliniques

  • Douleur aigue en fosse iliaque droite.
  • Le siege initial peut orienter le diagnostic :
  • Epigastre : perforation d'ulcere.
  • Fosse iliaque droite : appendicite.
  • Fosse iliaque gauche : sigmoedite, perforation de diverticule.
  • Hypochondre droit : peritonite biliaire.
  • Vomissement, arret du transit.
  • Hyperthermie.
  • Contracture : difficulte a toucher le ventre.
  • Ventre tendu, ballonnement.
  • Choc septique parfois.

Signes biologiques

  • Augmentation de la vitesse de sedimentation.
  • Augmentation de la CRP.
  • Hyperleucocytose.

Examens complementaires

  • Toucher pelvien, toucher rectal ou vaginal qui montre une douleur au cul de sac de Douglas : abces de Douglas qui sont des peritonites localisees.
  • Radiographie pulmonaire.
  • ASP (Abdomen Sans Preparation) a la recherche d'un pneumoperitoine : passage d'air dans le peritoine.

Soins infirmiers

Mise en condition

  • Traitement d'un choc septique.
  • Correction d'une hypovolemie : hemoculture.
  • Antibiotherapie.
  • Intubation si necessaire.

Soins infirmiers en pre-operatoire

  • Pose d'une voir d'abord veineuse.
  • Prise des parametres : pouls, tension arterielle, temperature, diurese.
  • Bilan sanguin : NFS, plaquettes, hematocrite, TP, TCA, ionogramme, groupe sanguin, RAI, uree, creatinine, bilan hepatique, CRP.
  • Hemoculture.
  • Aspiration digestive.
  • Preparation cutanee : champ abdominal large.

Soins infirmiers en per-operatoire

  • Aider l'operateur :
  • Lavage du peritoine car le liquide est septique.
  • Traiter la cause : suture, resection, stornies.
  • Drainer si on n'est pas ser que tout soit completement lave.

Soins infirmiers en post-operatoire

  • Surveillance hemodynamique.
  • Surveillance de la reprise du transit : gaz.
  • Surveillance de la diurese : diurese concentree 24 a 48 heures apres l'operation puis normalisation.
  • Surveillance de la temperature : hyperthermie qui temoigne d'une infection.
  • Surveillance de l'aspect des stornies : doivent etre rosees.
  • Cultures : catheter, sonde urinaire, epanchement.
  • Surveillance de la ventilation.
  • Surveillance des drains de redons.
  • La position assise est imperative durant le temps de l'hospitalisation, 8 jours environ.
  • Lever precoce.
  • Surveiller les apports nutritionnels et caloriques.
  • La sonde gastrique est en place pour 24 a 48 heures sans aspiration puis clampage, puis arret.
  • Reprise de l'alimentation : J2 ablation de la sonde gastrique ; J3 peut boire, compote ou yaourt le midi et le soir ; J4 yaourt puis alimentation legere.

<="" p="">

Voir aussi :


 

Slidebars
Adchsm

Hi, je suis Samir.

je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

www.000webhost.com