L'oxygenotherapie hyperbare : le caisson hyperbare

Definition

    L’oxygenotherapie hyperbare consiste a placer un malade ou un accidente dans une enceinte sous pression et a lui administrer de l’oxygene par un inhalateur.

    Le malade est place dans un caisson etanche que l’on va progressivement pressuriser jusqu a ce qu'e la pression interieure soit superieure a la pression atmospherique ce qui entraene d’une part une reduction de volume des gaz (elevation de la pression barometrique), et d’autre part une augmentation de la pression partielle en oxygene (inhalation d’oxygene a pression superieure).

    L'oxygenotherapie hyperbare permet donc d'agir sur l'ischemie tissulaire qu'elle qu'en soit la cause : vasculaire, traumatique, toxique, ou infectieuse, par une elevation importante de la pression partielle  d'oxygene.


Principes physiologiques

    Les mecanismes physiologiques de l'oxygenotherapie hyperbare reposent sur deux lois physiques :

  • La loi de Mariotte : sous pression elevee le volume d’une eventuelle bulle de gaz va diminuer :
  • Exemple : quand on pousse le piston d'une seringue remplie d'air avec l'embout bouche, la pression de l'air augmente et le volume de l'air diminue.
    • La loi de Henry : sous pression la quantite de gaz dissous augmente :
    • Exemple : quand on pousse sur le piston d'une seringue remplie d'eau et d'air avec l'embout bouche, la pression dans la seringue augmente et la quantite d'air dissoute dans l'eau va augmenter.

    Effets sur l'organisme

  • Effet sur le transport de l’oxygene : l’augmentation de la pression partielle en oxygene entraene une elevation du taux d’oxygene dissous dans le sang (qui complete le transport d’oxygene par l’hemoglobine).

  • Effet vasculaire : l’oxygenotherapie hyperbare entraene une vasoconstriction des tissus sains et une vasodilatation des tissus hypoxiques ; ces deux phenomenes permettant donc une redistribution de l’oxygene en faveur des tissus mal oxygenes.

  • Effet anti-infectieux : l’oxygenotherapie hyperbare a un effet bactericide sur les germes anaerobies, mais egalement une potentialisation de l’action des polynucleaires neutrophiles sur les tissus infectes.

  • Effet sur la cicatrisation cutanee : l'oxygenotherapie hyperbare accroet la synthese de collagene et de fibroblastes, tout en favorisant l’epithelialisation des zones necrosees.

  •  

    Indications

  • Maladie ou accident de decompression.
  • Intoxication au dioxyde de carbone : l'oxygenotherapie hyperbare diminue la duree de vie du dioxyde de carbone.
  • Embolie gazeuse.
  • Infections necrosantes des parties molles a germes anaerobies.
  • Osteoradionecrose et radionecrose des tissus mous .
  • Ecrasement de membres et syndrome de loges post traumatique.
  • Surdite brusque.
  • Osteomyelite refractaire.
  • Ischemie critique chronique des arteritiques.
  • Encephalopathie post anoxique.
  • Myelites et rectites post radique.

  • Contre-indications

  • Toxicite de l'oxygene.
  • Accidents barotraumatiques.
  • Hypercapnie.
  • Bullage lors des decompressions.

  • Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.