L'infectiologie



La proteine C reactive : CRP

Norme biologique

  • < 6 mg / L

Interet du dosage

    La proteine C est une proteine qui lors d'une inflammation augmente.

  • Depister une inflammation bacterienne : augmentation de la CRP.

Les leucocytes : les globules blancs

Norme biologique

  • 4 000 – 10 000 /mm3

Interet du dosage

  • Depiter une infection : hyperleucocytose (augmentation du nombre des globules blancs) : infection bacterienne.
  • Depister une leucopenie (chute du nombre des globules blancs) : infection virale, traitement.

Les leucocytes

    Les leucocytes se divisent en 2 groupes :

Les polynucleaires neutrophiles

Norme biologique

  • 50 - 70 %

Interet du dosage

  • Augmentation des polynucleaires neutrophiles :
  • Au cours de la plupart des infections bacteriennes.
  • Au cours des syndromes inflammatoires.
  • Au cours de certaines maladies de la moelle (myelomes, lymphomes, leucemies, cancers).
  • Dans les aplasies.
  • Diminution des polynucleaires neutrophiles :
  • Apres certaines infections virales.
  • Apres la prise de certains medicaments.
  • Apres chimiotherapie.
  • Dans certaines maladies de la moelle (myelomes, lymphomes, leucemies, cancers).
  • Dans les aplasies.
  • Dans les anemies carentielles.

Les polynucleaires eosinophiles

Norme biologique

  • 1 - 3 %

Interet du dosage

  • Augmentation des polynucleaires eosinophiles :
  • Dans la plupart des parasitoses (presence de vers dans le tube digestif), mais pas dans le paludisme, ni l’amibiase.
  • Dans les phenomenes allergiques.
  • Dans les reactions a certains medicaments.
  • Dans certaines dermatoses (maladie de peau).
  • Dans le syndrome myalgie-hypereosinophilie (lie au tryptophane).
  • Dans certaines maladies generales (connectivites).
  • Dans certains cancers ou lymphomes en particulier dans la maladie de Hodgkin.

Les polynucleaires basophiles

Norme biologique

  • 0,25 - 0,5 %

Interet du dosage

  • Augmentation des polynucleaires basophiles :
  • Maladies hematologiques: les syndromes myeloproliferatifs (leucemie myeloede chronique, splenomegalie myeloede, polyglobulie, thrombocythemie).

Les monocytes

Norme biologique

  • 2 – 6 %

Interet du dosage

  • Augmentation des monocytes :
  • Syndromes myeloproliferatifs ( leucemie myeloede chronique, splenomegalie myeloede).
  • Certaines leucemies.
  • Certaines maladies infectieuses : mononucleose infectieuse, primo infection e CMV, toxoplasmose, hepatite virale, brucellose, syphilis secondaire, zona, varicelle, rougeole, rickettsioses.
  • Au cours des agranulocytoses aigues en reparation ou les aplasies medullaires.

Les lymphocytes

Norme biologique

  • 25 – 33 %

Interet du dosage

  • Augmentation des lymphocytes :  
  • Syndromes lymphoproliferatifs (maladie de Waldenstrom, leucemie lymphoede chronique).
  • Certaines maladies infectieuses : maladie de Carl Smith, hepatite virale, brucellose, syphilis.
  • Au cours des agranulocytoses aigues en reparation ou les aplasies medullaires.
  • Reactions allergiques.
  • Diminution des lymphocytes :
  • Au cours des traitements par corticoedes ou des traitements immunodepresseurs.
  • Au cours du SIDA.
  • Au cours de certaines aplasies.
  • Dans certaines maladies congenitales.

La vitesse de sedimentation : VS

Norme biologique

  • Premiere heure : < 7 mm
  • Deuxieme heure : < 20 mm

Interet du dosage

    La vitesse de sedimentation est le temps necessaire aux elements figures du sang (hematies, leucocytes et plaquettes) pour sedimenter.

    Elle se mesure donc par la chute par gravite dans un tube gradue, des elements figures du sang dans le plasma.

  • Depister une inflammation ou une infection : plus la vitesse augmente, plus le risque infectieux est eleve.

Slidebars
Adchsm

Hi, je suis Samir.

je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

www.000webhost.com