L'hysterectomie

Definition

    L'hysterectomie est une intervention chirurgicale qui consiste a enlever partiellement ou totalement l'uterus.


Indications

  • Fibrome uterin.
  • Cancer du col de l'uterus.
  • Hemorragie lors de la delivrance : hysterectomie d'hemostase.
  • Prolapsus.

  • Les voies operatoires

  • Par laparotomie :
  • Mediane sous ombilicale.
  • Transversale sus-pubienne (type Pfannenstiel).
  • Voie vaginale simultanement avec une coelioscopie.

  • Soins infirmiers en periode pre-operatoire

    Preparation psychologique

  • Relation d'aide individualisee.
  • Faire verbaliser, exprimer.
  • Majoration du stress face a la peur de la mort du au cancer.
  • Examen pre-operatoire

  • Bilan cardiaque : NFS ; coagulation (TP, TCA) ; groupe sanguin + rhesus + 2 RAI de moins de 3 jours ; uree ; glycemie ; ionogramme ; creatinine ; marqueur tumoraux.
  • Bilan cardiaque : E.C.G.
  • Bilan pulmonaire : radiographie.
  • Bilan gynecologique : echographie abdo-pelvienne ; hysterosalpingographie.
  • La veille de l'intervention

  • Soutien psychologique.
  • Preparation physique afin de prevenir les infections et lesions accidentelles : 
  • Preparation intestinale : lavement evacuateur.
  • Preparation gynecologique : irrigation vaginale pour nettoyer le vagin et eliminer les caillots.
  • Repas leger, puis a jeun a partir de minuit.
  • Champ operatoire et douche antiseptique.
  • Prise des constantes : pouls, tension arterielle, temperature (l'hyperthermie est une contre-indication a l'operation).
  • Le jour de l'intervention

  • Verification du dossier.
  • Preparation de la personne en fonction de l'heure de l'intervention.
  • Prise de constante.
  • Premedication.
  • Preparation intestinale : lavement evacuateur.
  • Preparation vesicale : vessie vide,  pose d'un sonde urinaire sur prescription medicale.
  • Preparation pour le bloc : champ operatoire, douche antiseptique, pas de maquillage, pas de bijoux, pas de protheses, blouse de bloc, sur chaussure, charlotte, mettre le bracelet d'identification.
  • Remplir la fiche de liaison.
  • Preparation de la chambre :
  • Menage, aerer, refection de lit.
  • Verifier le materiel : pied a serum, aspiration, oxygenation, haricot et compresses, fixateur de poche a urine et bocal a diurese, tensiometre et saturometre, materiel pour soins de bouche, verifier le bon fonctionnement de la sonnette, feuille de surveillance.

  • Soins infirmiers en periode post-operatoire

    Surveillance a J0

  • Verifier la perfusion.
  • Surveiller la sonde vesicale et la poche.
  • Surveiller le pansement.
  • Surveiller le drain de redon.
  • Surveiller la meche.
  • Bien installer la personne : allonge sur le dos, tete legerement flechie.
  • Risques en lien avec l'anesthesie

  • Alteration de la conscience, reendormissement : faire repondre a des questions simples.
  • Detresse respiratoire ; la morphine est un depresseur respiratoire.
  • Agitation.
  • Hypotension.
  • Bradycardie / tachycardie.
  • Hypothermie.
  • Syndrome de Mendelson : verifier l'absence de nausees, de vomissements.
  • Risques en lien avec l'intervention

  • Hemorragie : sueur, peleur, hypotension, bradycardie, douleur abdominale, alteration de la conscience, hypotonie, etat du pansement, quantite du recueil du drain de redon.
  • Risque thrombo-embolique :
  • Thrombose veineuse profonde: douleur, chaleur, douleur, dissociation pouls/temperature.
  • Embolie pulmonaire : douleur thoracique brutal, polypnee, hypoxie, tachycardie, hypotension, angoisse, syncope.
  • Risque de douleur : evaluer (echelle verbale simple (EVS) ou visuelle analogique (EVA).
  • Surveillance a J1

  • Surveillance biologique : NFS, plaquette, ionogramme (car a jeun et perfuse).
  • Surveillance de la diurese.
  • Surveillance des constantes.
  • Surveillance du pansement, drain de redon, ecoulements vaginaux.
  • Surveillance des douleurs.
  • Surveillance de la perfusion.
    • Toilette au lit car alteration de la mobilite et deficit en auto-soins.
    • Toilette perineale 2 fois par jour.
    • Premier lever prudent car risque d'hypotension orthostatique, donc prise des constantes.
    • Soins les jours suivant

    • ECBU 48h apres l'ablation de la sonde a demeure.
    • Surveillance de la temperature : infection, thrombose veineuse profonde.
    • Ablation de la perfusion vers J2.
    • Ablation du drain de redon vers J2.
    • Surveillance de la reprise du transit : gaz puis selles.
    • Reprise de l'alimentation :
    • Gaz = J1 : alimentation liquide ; J2 : alimentation semi-liquide ; J3 : alimentation leger.
    • Selle = alimentation normale.
    • Encourager la mobilite, aide a la toilette au lavabo.
    • Refection du pansement e J2-J3 suivant la prescription medicale.
    • Ablation des agrafes vers J6.
    • Ablation des fils vers J6-J9.

    Les conseils a la sortie

  • Rendez-vous avec le chirurgien 6 semaines apres la sortie.
  • Suivi gynecologique.
  • Convalescence de 4 semaines.
  • Repos. Si fatigue intense, voir le medecin car possibilite d'avoir une carence en fer.
  • Pas de bain pendant 1 mois. Possibilite de prendre une douche sauf si cicatrice inflammatoire.
  • Ne pas porter de charge lourde.
  • Pas d'exercice physique.
  • Attendre la cicatrisation interne avant d'avoir des rapports sexuels.
  • Surveiller si pertes vaginales sanglantes ou nauseabondes.
  • Surveiller la temperature.
  • Ne pas rester trop longtemps assis.

  • Voir aussi :

  • Physiologie de l'accouchement
  • Module Gynecologie Maternite
  • Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

    www.000webhost.com