L'hypothyroedie

Definition

    L'hyporthyroedie est un  ralentissement du fonctionnement  de tout ou partie du corps thyroedien, responsable d'un ralentissement des activites physiologique de la thyroede et une diminution du taux des hormones thyroediennes, notament, de la tri-iodo-thyronine ou T3 et de la tetra-iodo-thyronine ou thyroxine ou T4, parallelement a une augmentation de la TSH.


Signes cliniques

  • Debut insidieux, progressif, ce qui explique le retard du diagnostic.
  • Signes cutaneo-muqueux :
  • Peau froide, seche, peleur jaunetre.
  • Infiltration du dos de la main, des pieds, des paupieres, du nez, de la bouche et des muqueuses par atteinte du pharynx.
  • Depilation de la queue des sourcils, du pubis.
  • Cheveux secs, cassants.
  • Signes generaux :
  • Asthenie jusqu'e apathie, trouble de la memoire.
  • Frilosite, diminution de la temperature corporelle.
  • Prise de poids.
  • Signes cardio-vasculaires :
  • Bradycardie – Hypotension.
  • Augmentation du volume cardiaque du a l'infiltration du pericarde.
  • Signes musculaires :
  • Faiblesse musculaire.
  • Crampe.
  • Enraidissement.
  • Signes neurologiques :
  • Lenteur intellectuelle.
  • Paresthesie des extremites.
  • Syndrome du canal carpien.
  • Syndrome depressif.
  • Signes endocriniens :
  • Spaliomenorrhee / amenorrhee.
  • Galactorrhee liee a une hyperprolactinemie.
  • Signes digestifs :
  • Constipation.

  • Examens complementaires

  • TSH augmente.
  • T3 - T4 diminue.
  • Hypercholesterolemie.
  • Dosage des enzymes musculaires qui seront augmentees.
  • Anemie.
  • Recherche d'anticorps pour detecter l'etiologie.
  • Echographie qui explique la nature du goitre.

  • Traitement

  • C'est un traitement substitutif a vie sous surveillance medicale : contrele de la TSH pour adapter la posologie.

  • Voir aussi :

    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

    www.000webhost.com