L'epilepsie

Definition

    L’epilepsie est un syndrome caracterise par la repetition a moyen ou long terme de crises convulsives.

    La crise epileptique ou crise comitiale est une perturbation aigue de l’electogenese corticale due a une decharge d’electricite massive et rapide d’une population plus ou moins etendue de neurones du cortex cerebral.


Formes cliniques

Crise d’epilepsie generalisee

    La crise d’epilepsie generalisee est une decharge electrique concernant l’ensemble du cortex.

Perte de connaissance immediate et complete composee de 3 phases :

  • Phase tonique (10-20s) : 
  • Contraction de tous les muscles.
  • Phase clonique (20s) :
  • Apnee avec cyanose.
  • Morsure de langue.
  • Secousses musculaires de l’ensemble du corps.
  • Phase revolutive :
  • Relechement musculaire complet.
  • Perte d’urine.
  • Respiration stertoreuse : respiration bruyante par des ronflements.
  • Retour progressif a la conscience.
  • Amnesie post-critique.
  • Crises d’epilepsie partielle

        La crise d’epilepsie partielle est une decharge electrique concernant qu’une partie du cortex.

    Crises d’epilepsie partielle simple

  • Pas d’alteration de la conscience.
  • Deviation conjuguee de la tete et des yeux.
  • Mouvement tonicoclonique.
  • Paresthesie.
  • Hallucination visuelle ou auditive.
  • Crises d’epilepsie partielle complexe

  • Alteration de la conscience et amnesie de la crise.
  • Automatismes alimentaires, gestuels, verbaux.
  • Crises de " grand mal "

  • Survenue de crises subintrantes d'une duree superieure a 30 minutes. C'est une urgence.
  • Crises de " petit mal "

  • Suspension de conscience pendant 5 a 10 secondes. Debut et fin brusque.
  • Interruption de l'activite en cours. Regard fixe.

  • Etiologies

        Les etiologies de la crise epileptique sont differentes en fonction du type de crise.

  • Accident vasculaire cerebral.
  • Crises partielles dues a un processus focal : tumeur, accident vasculaire, malformation vasculaire, traumatisme crenien.
  • Meningite, encephalite. 
  • Troubles metaboliques : hypoglycemie, hypercalcemie, hyponatremie.
  • Intoxication cocaene, alcool, medicaments. Sevrage alcoolique.

  • Complications

  • Traumatisme, luxation, plaie, de la langue, deficit post critique.
  • Trouble cardiaque : arret cardiaque, poussee hypertensive, trouble du rythme.
  • Trouble de la ventilation : hypoxie.

  • Traitement

  • Le traitement a un rele preventif et non curatif.
  • Anticonvulsant.

  • Soins infirmiers

    Conduite a tenir devant une crise epileptique

  • Eviter les dangers, proteger le patient des dangers, ecarter tout objet dangereux.
  • Mettre en position laterale de securite apres la phase tonicoclonique.
  • Liberer les voies aeriennes, mettre en place une canule de Guedel, surveillance de la respiration, oxygener.
  • Pulsation, tension arterielle, conscience (Score de Glasgow), evaluation des fonctions neurologique.
  • Pose d'une voie d'abord veineuse avec un serum physiologique (pas de serum glucose car le glucose peut provoquer un oedeme cerebral) : apport hydrique et traitement.
  • Apres la crise, mettre le patient dans un lit car ressent une grande fatigue. Soin de bouche si morsure de langue. Change si perte d’urines.
  • Effectuer une glycemie capillaire.
  • Effectuer un bilan sanguin : ionogramme, glycemie, calcemie, recherche de toxique et d'alcoolemie, dosage medicamenteux.
  • Effectuer un ECG.
  • Prendre rendez-vous EEG.
  • Si etat de mal : transfert en service de soins intensifs ou de reanimation.
  • Rele infirmier dans le suivi therapeutique

  • Expliquer l'interet des traitements, du respect des horaires de prises, du besoin de regularite.
  • Verifier si la dose est bien adaptee au patient.
  • S’assurer de la prise effective du traitement. Ne jamais arreter le traitement sans avis.
  • Apprendre a depister les innocuites : allergie, somnolence, douleur articulaire, tremblement, cephalees, trouble de l'equilibre.
  • Si grossesse, surveillance renforcee de la patiente.
  • Rele infirmier dans l’aspect socio-educatif

  • S’assurer de la bonne connaissance du diagnostic aupres du patient et de son entourage.
  • Veiller a une bonne hygiene de vie : bonne quantite et qualite de sommeil. Ne pas consommer d'alcool et d'excitant.
  • Eviter les sports a risques car ils peuvent entraener une hypoxie.
  • Conseiller au patient d’avoir sur lui une carte d’epileptique.
  • Autorisation de passer le permis de conduire A et B si pas de crise pendant 2 ans et si traitement bien equilibre.
  • Pas de prise en charge a 100% car ce n’est pas une affection a longue duree: exoneration du ticket moderateur que si association a une pathologie du systeme nerveux, maladie hereditaire.
  • Possibilite de mesures de protection sociale : Allocation Adultes Handicape (AAH) ; Aide Personnalisee au Logement (APL).

  • Diagnostics infirmiers

  • Difficulte a accepter sa maladie.
  • Anxiete, peur devant l'imprevisibilite des crises et les risques de traumatismes.
  • Risque de non observance du traitement.
  • Perturbation de la dynamique familiale.
  • Incapacite a se prendre en charge.
  • Perte de statut social.
  • Incapacite partielle ou totale a avaler.
  • Mode de respiration inefficace.
  • Deficit en auto-soins.
  • Alteration des operations de la pensee.
  • Strategie d'adaptation individuelle inefficace.

  • Voir aussi :

  • L'epilepsie et la convulsion febrile chez l'enfant
  • Le systeme nerveux
  • Module Neurologie
  • Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

    www.000webhost.com