La chimiotherapie

Definitions

La chimiotherapie

    La chimiotherapie est un traitement specifique isole ou associe a d'autres methodes therapeutiques pour traiter un cancer.

    La chimiotherapie peut avoir deux effets :

  • Effet cytotoxique : detruit les cellules par action sur le noyau cellulaire.
  • Effet cytostatique : freinent la croissance cellulaire en bloquant des facteurs de croissance ou des encogenes.
  • Le cancer

        Le cancer est une tumeur (masse tissulaire anormale) liee a la proliferation anarchique et indefinie d’un clone cellulaire dit cancereux conduisant a la destruction du tissu original, a l’extension locale, regionale et generale de la tumeur et a la mort de l’individu en l’absence de traitement.


    Les principes fondamentaux a respecter lors d'une chimiotherapie

    Avant le traitement

  • Prendre connaissance des allergies.
  • Eliminer tout syndrome infectieux.
  • Eliminer toute porte d'entree aux infections (dentaire).
  • Rechercher toute affection cardiaque, pulmonaire, renale ou hepatique.
  • Etudier le capital veineux : pose d’un site implantable ou catheter central.
  • Absence de grossesse ou d’allaitement : contraception.
  • Poids, taille pour la surface corporelle en m2.
  • Releve des constantes : temperature, pulsations, tension arterielle.
  • Bilan biologique normal : NFS, fonction renale (uree, creatinine), fonction hepatique (transaminase, bilirubine), etat nutritionnel (glycemie, protide).
  • Radiologie.

  • La prescription medicale

  • Ecrite, datee, signee par le medecin prescripteur.
  • Identite du patient : nom, prenom.
  • Poids, taille, surface corporelle.
  • Le nom commercial du produit prescrit doit figurer en entier.
  • Dosage ecrit en toutes lettres. Posologie journaliere.
  • Mode, voie d’administration et sa duree. Date et heure d’administration.
  • Traitements associes : antiemetiques, hydratation.
  • Chronologie des produits.
  • Numero de la cure.
  • Les examens necessaires a la surveillance de la toxicite des produits et leurs rythmes doivent etre prescrits.
  • Toute modification de la prescription medicale initiale doit faire l’objet d’une nouvelle prescription medicale precise ecrite, datee, signee.

  • Traeabilite du produit chimiotherapique

  • Doit figurer sur la fiche du produit apres validation de la prescription medicale par le pharmacien :
  • Information concernant la prescription.
  • Information concernant les produits utilises ainsi que leur reconstitution.
  • Contrele pharmaceutique : date, heure, nom du manipulateur, nom et signature du contreleur et du pharmacien.

  • Les voies d'administration

  • Per os : mettre des gants, ne jamais broyer les comprimes, ne jamais ouvrir les gelules.
  • Risque d'irritation des muqueuses si le medicament est deconditionne.
  • Risque de nausees et de vomissements.
    • Voie percutanee : utiliser des compresses, limiter strictement l’application a la zone prescrite, essuyer tous les debordements et rincer au serum physiologique.
    • Risque d'alteration de l'etat cutanee.
    • Voie intraveineuse : conduite a tenir en cas d’extravasation :
    • Prevenir le medecin.
    • Arreter l'injection tout en laissant en place le dispositif de perfusion.
    • Aspirer, si possible, 3 a 5 ml de sang pour retirer le maximum de cytotoxiques.
    • Injecter l’antidote du produit s’il existe ou 5 a 10 ml de chlorure de sodium isotonique pour diluer le medicament : sauf en cas de liposomes : risque d’emboles.
    • Enlever l’aiguille.
    • Aspirer avec une aiguille courte le maximum de produit collecte en sous-cutanee.
    • Conseiller de laisser le membre sureleve.
    • Appliquer des compresses locales sedatives toutes les 2 h : Hydrocortisone.
    • Exercer une surveillance clinique au bout de 24 h a 48 h puis chaque semaine pendant au moins 6 semaines.
    • Catheter central : surveillance du risque d'extravasation.
    • Chambre implantable : reservoir d'acces vasculaire central implante sur la peau sous anesthesie.
    •  

      Pendant l’administration du traitement

    • Surveiller les parametre : temperature, tension arterielle, pulsations, E.C.G., diurese.
    • Depister une extravasation.
    • Poser les traitements adjuvants protecteurs : antiemetiques, antipyretiques, hydratation.

    • Pendant l’intercure

    • Surveillance biologique : NFS toutes les semaines.
    • Surveillance des parametres : temperature, diurese.
    • Surveillance des innocuites : vomissements, prurits, rushs cutanes.

    Les soins infirmiers en lien avec les innocuites de la chimiotherapie

    La myelotoxicite

  • La leucopenie : diminution des globules blancs et surtout de la lignee des polynucleaires neutrophiles (inferieur a 500 / mm3) : risque infectieux majeur.
  • Surveillance de la temperature.
  • Surveillance de l’etat cutane: risque de septicemie.
  • Surveillance de l'etat dentaire et buccale.
  • Education du patient : hygiene, frissons, cephalees.
  • La thrombopenie : diminution du taux de plaquettes : risque majeur d’hemorragie si plaquettes inferieur a 100 000 / mm3.
  • Surveiller les signes hemorragiques : hematurie, melena, hematome, purpura, cephalee, tension arterielle, pouls.
  • Faire des pansements compressifs au point d’injection
  • L'anemie : diminution du taux de globules rouges, d'hematocrite et d'hemoglobine (si Hb inferieur a 10g / 100 ml).
  • Surveiller les signes d'anemie : asthenie, dyspnee, peleur, vertiges
  • Sur prescription medicale : transfusion
  • Repas enrichis en fer : chocolat, epinards, lentilles, persil, viandes rouges, foie.
  • La baisse de l'immunite : diminution du taux des lymphocytes T.
  • Surveillance de la temperature.
  • Surveillance de l’etat cutane: risque de septicemie.
  • L'alopecie

        L'alopecie est la chute des poils et des cheveux.

  • Importance d’informer le patient de la reversibilite de l’alopecie.
  • Casque refrigerant.
  • Utilisation de perruque, foulards.

  • Les troubles digestifs

  • Les nausees : peuvent arriver par peur et angoisse du traitement.
  • Antiemetique sur prescription medicale.
  • Les vomissements :
  • Risque de deshydratation : alimentation parenterale sur prescription medicale.
  • Risque de perte de  poids : feuille de surveillance a instaurer.
  • Soins de bouche.
  • Antiemetique sur prescription medicale.
  • La perte d’appetit :
  • Risque de perte de poids.
  • Favoriser les aliments que le patient aime.
  • L'alteration du goet : goet metallique dans la bouche.
  • La dysphagie : difficulte a avaler
  • Bains de bouche.
  • Les ballonnements.
  • Les brelures d’estomac :
  • Protecteur gastrique sur prescription medicale.
  • La constipation ou la diarrhee.

  • La douleur

  • Antalgique sur prescription medicale.
  • Surveillance de la douleur : EVA, facies, mimiques, attitude lors des soins.

  • Les toxicites

  • Hepatique : douleur abdominale, diarrhee, ictere, prurit.
  • Pulmonaire : insuffisance respiratoire.
  • Neurologique : douleurs, perte des reflexes tendineux profonds, picotements des extremites.
  • Renale : douleurs abdominales, diurese inferieure aux entrees.
  • Vesicale : cystite, urines hemorragiques.
  • Cardiaque : œdeme, dyspnee, cyanose.
  • Auditive : perte de l’audition, acouphenes, troubles de l’equilibre.
  • Cutaneo muqueux : signes de melanodermie, photosensibilite (risque de brelures).
  • Surrenalienne : signes d’insuffisance surrenalienne (asthenie, amaigrissement, hypotension, hypoglycemie).
  • Pancreatique : hyperamylasemie, hyperglycemie, anorexie, troubles digestifs ou neurologiques.
  • Genitale : trouble du cycle menstruel, baise de la fertilite, modification du sperme.
  • Manifestations allergiques : urticaire, frissons, hyperthermie.
  • Destruction du capital veineux.

  • Les risques et les incidents lors de la manipulation des anticancereux

    Bris d'un flacon contenant un liquide ou une poudre

  • Mettre blouse, masque, lunettes, gants.
  • Ramasser le liquide, la poudre et les debris avec un papier absorbant humidifie.
  • Jeter tout dans un sac a incineration special.
  • Nettoyer les surfaces souillees.

  • Simple contact avec la peau

  • Rincer pendant au moins 15 minutes.
  • Savonner avec un savon doux.
  • Rincer.
  • Surveiller si apparition rougeur, chaleur.

  • Contact sur les yeux

  • Laver a grande eau.
  • Irriguer avec du serum isotonique de chlorure de sodium.

  • Inoculation

  • Rincer a grande eau.
  • Laver
  • Rincer
  • Appliquer une compresse d'eau chaude durant 30 minutes.
  • Faire une declaration d'accident le plus vite possible.

  • Voir aussi :

  • Le sang
  • Module Hematologie Cancerologie
  •  

    Slidebars
    Adchsm

    Hi, je suis Samir.

    je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

    www.000webhost.com