catheter_arteriel

Definition

    Le catheter arteriel permet le monitorage de la pression arterielle, en continu, de maniere invasive (pression arterielle sanglante) et permet egalement la realisation de nombreux prelevements sanguins.

Cadre legislatif

  • Pose relevant d'un acte medical, rele infirmier de collaboration : art. R.4311-10 decret 2004-802 du 29/07/2004.
  • Prelevements sanguins relevant du rele sur prescription medicale : art. R.4311-7 decret 2004-802 du 29/07/2004.
  • Surveillance relevant du rele propre infirmier : art. R. 4311-5 decret 2004-802 du 29/07/2004.

Indications

  • Hemodynamique instable et administration de drogues vasopressives.
  • Capital arteriel limite et besoin de realiser de nombreux gaz du sang.
  • Surveillance rapprochee de l’hemodynamique.

Principe

    La tete de pression ou transducteur est composee de 2 parties separees par une membrane deformable  :

  • Une partie electrique : constitue d’une resistance variable placee dans un circuit electrique comportant trois resistances connues (pont de Wheastone), qui transforme les variations de pression en variations de potentiel electrique qui seront envoyes au moniteur.
  • Le courant electrique varie en fonction de la deformation de la membrane.
  • La partie mecanique : chambre remplie de solute physiologique isotonique.

    La chambre de la partie mecanique est reliee au catheter arteriel par une tubulure egalement remplis de solute physiologique isotonique.

    Les variations de pression sanguine lors des contractions du cœur sont transmises a la membrane de la chambre par l'intermediaire de la tubulure, entrainant des variations de la pression du solute et donc une deformation de la membrane. Cette deformation de la membrane sera transforme par la partie electrique en potentiel electrique de pression.

    Les pressions physiologiques sont mesure par rapport a la pression atmospherique. Par consequent, le capteur doit etre mis a zero a la pression atmospherique.


Risques et complications

  • Risque de deconnexion avec hemorragie : verifier les connexions, eduquer le patient a ne pas toucher a la tubulure. Comprimer en amont si hemorragie, rechercher la deconnexion, reconnecter avec asepsie, prevenir le medecin.
  • Infection.
  • Hematome : recherche de signe de collection sanguine sous cutanee, realise des pansements alcoolises.
  • Thrombose de l’artere : purger le systeme regulierement rechercher les signes d’ischemie distale (fourmillement, cyanose des extremites, pulsations).

Surveillances et evaluations

  • Surveiller l’integrite du catheter et des connexions.
  • Purger regulierement le systeme.
  • Surveiller les signes d’ischemie distale : fourmillement, cyanose des extremites, pulsations.
  • Surveiller les signes d’infection local (rougeur, ecoulement, gonflement) et generaux (hyperthermie, sueur, frissons).

Realisation du soin : le catheterisme arteriel

Materiel

  • Kit de catheterisme arteriel :
  • Catheter.
  • Trocart.
  • Guide metallique.
  • Kit de pression : systeme de purge : systeme permettant un debit continu de 2 ml/h incluant la possibilite de purge manuelle discontinue : "flush" ou "coups de tirette".
  • Serum physiologique isotonique heparine 2500 UI dans 500 ml, a raison de 2 ml/h (selon prescription medicale ou protocole).
  • Poche de contre-pression equipee d’un manometre.
  • Un ceble et un module de pression compatible avec le moniteur.
  • Support de tete de pression.
  • Pied a perfusion.
  • Tete de pression (transducteur) : capteur compose d’une chambre de mesure reliee au catheter arteriel par une tubulure.
  • Partie electrique : constitue d’une resistance variable placee dans un circuit electrique comportant trois resistances connues (pont de Wheastone), qui transforme les variations de pression en variations de potentiel electrique qui seront envoyes au moniteur.
  • Le courant electrique varie en fonction de la deformation de la membrane.
  • Partie mecanique : chambre remplie de solute physiologique isotonique  reliee au catheter arteriel par une tubulure egalement remplis de solute physiologique isotonique.
  • Materiel pour la realisation du soin :    
  • Champ sterile fenestre.
  • Champ de table sterile.
  • Compresses steriles.
  • Bistouri.
  • Fils de suture.
  • Tondeuse.
  • Produits pour l’antisepsie :
  • Respecter les memes gammes de produit : polyvidone iodee ou chlorexidine.
  • Savon antiseptique.
  • Serum physiologique ou eau sterile.
  • Antiseptique dermique.
  • Materiel pour l'habillage :
  • Tenue sterile du medecin :
  • Casaque sterile.
  • Bavette.
  • Gants steriles.
  • Charlotte.
  • Tenue du soignant :
  • Bavette.
  • Charlotte.
  • Gants steriles.
  • Tablier a usage unique.
  • Materiel pour l'anesthesie local :
  • Anesthesique local : lidocaene 1% (Xylocaenee)
  • Seringue de 10 mL.
  • Aiguille pompeuse (rose : 18 Gauge).
  • Aiguille sous-cutanee (orange : 25 Gauge).
  • Materiel pour realisation d’un pansement :
  • Compresses steriles.
  • Pansement occlusif sterile.
  • Pansement occlusif sterile transparent (Opsitee, Tegaderme).
  • Bande pour maintenir le pansement et la tubulure si pose en radial.
  • Sac a elimination des dechets.
  • Conteneur a dechets contamines piquants et tranchants.
  • Desinfectant de surface et chiffonnette.
  • Necessaire a l'hygiene des mains.

Realisation du soin

Installation

  • Prevenir le patient, lui expliquer le principe du soin et son utilite.
  • S’habiller (tablier, bavette, charlotte).
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Installer le materiel apres verification des dates de peremptions et de  l'integrite des emballages.
  • Installation sur une surface propre et desinfectee au prealable.
  • Installer les poubelles de tri des dechets au pied du lit du patient.
  • Respecter le triangle d'hygiene, de securite et d'ergonomie : Propre (materiel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Ouvrir aseptiquement les paquets de compresses et les imbiber avec le savon antiseptique (mettre un peu de serum ou eau sur le savon antiseptique afin de le diluer), le serum physiologique, l’antiseptique dermique, laisser un paquet de compresses seches.
  • Mettre le solute isotonique heparine dans la manchette de pression et le relier au capteur de pression : l'heparine permet d'eviter la coagulation du sang s'il y a un reflux dans la tubulure et previent la formation d'un thrombus.
  • Gonfler la manchette de pression : 
  • permet le debit continu de 2 ml/h du serum physiologique isotonique heparine.
  • permet d'eviter un reflux de sang arteriel dans la tubulure, en exereant une pression plus importante que la pression arterielle.
  • Purger le capteur de pression avec le solute isotonique.
  • Fixer le support de tete de pression sur le pied a perfusion, adapter le capteur sur le support.
  • Mettre la tete de pression au niveau de l’oreillette droite : 

Le zero de reference est represente par l'oreillette droite.

  • Divers points de repere ont ete proposes :
  • En decubitus dorsal, les plus courants sont la ligne axillaire moyenne et un point situe a 5 cm en dessous de l'angle de Louis.
  • En decubitus lateral, le point de reference est le sternum.
  • En hemodynamique cerebrale, pour la mesure de la pression d'entreee cerebrale, le zero de reference est represente par le conduit auditif externe.
  • Si besoin, depiler la zone a ponctionner avec une tondeuse ou aux ciseaux, ne pas raser.
  • La depilation doit toujours etre realisee dans le sens du poils pour eviter les folliculites.

Aide a la realisation

  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Mettre les gants steriles.
  • Pratiquer une premiere desinfection de la zone de ponction en 4 temps :
  • Aller de l'exterieur vers l'interieur = faire un cete, l'autre cete et terminer par le milieu (site de ponction).
  • Ne jamais repasser a un meme endroit.
  • Utiliser une compresse par passage puis la jeter dans le sac a dechets contamines.
  • Respecter le temps de contact de l'antiseptique.
  • Nettoyer avec le savon antiseptique.
  • Rincer avec le serum physiologique ou l'eau sterile.
  • Secher avec des compresses steriles seches.
  • Appliquer l'antiseptique dermique.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Aider le medecin a l’habillage sterile.
  • Servir le medecin sterilement :
  • Anesthesie locale apres repere de du point de ponction.
  • Introduction du trocart.
  • Introduction du guide.
  • Mise en place du catheter a travers le guide.
  • Retrait du guide.
  • Adaptation du catheter au capteur de pression.
  • Fixation du catheter a la peau : suture.
  • Realisation du pansement.

Realisaton du zero de reference

  • Etalonner le systeme en definissant le zero :
  • Fermer la tete de pression cote patient a l’aide du robinet.
  • Ouvrir le bouchon du robinet ce qui fait mettre la cellule en contact avec l'air ambiant pour calibrer le systeme a la pression atmospherique.

C'est l'interface air/eau qui represente le zero.

Le moniteur memorise comme pression zero la pression atmospherique du moment.

  • Demander le zero au niveau du moniteur.
  • Remettre en contact la cellule avec le patient : la courbe s'affiche.
  • Visser un nouveau bouchon sterile en le manipulant avec une compresse sterile imbibee d'antiseptique.
  • Regler les alarmes.
  • Regler l'amplitude de la courbe et l'echelle (120 mmHg) a partir des selecteurs de fonction de l'ecran du moniteur , l'objectif etant d'obtenir une courbe de bonne amplitude ne depassant pas les limites du cadre de visualisation.
  • Reinstaller le patient.
  • Eliminer les dechets contamines et desinfecter le materiel utilise ainsi que le plan de travail.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Transmission : date de pose, veine de ponction (sous-claviere, femorale, jugulaire externe), reaction du patient.

Realisation du soin : le prelevement de sang arteriel sur un catheter arteriel

soin

Materiel

  • Compresses steriles.
  • Antiseptique (meme famille que l'antiseptique utilise pour la pose du catheter : polyvidone iodee ou chlorexidine).
  • Bouchon sterile pour site d'injection (robinet).
  • Seringue sterile de 10 mL.
  • Systeme de prelevement :
  • Corps de pompe a usage unique (vacutainer).
  • Adaptateur sterile a usage unique pour corps de pompe.
  • Ou seringue sterile.
  • Tube(s) de prelevement sous vide pour analyses (prevoir 2 tubes secs supplementaire pour purger la ligne).
  • Etiquettes laboratoire d'identification patient.
  • Bons d'analyses laboratoire, avec pochette de transport.
  • Bavette, charlotte.
  • Gants non sterile a usage unique.
  • Protection papier absorbante a usage unique.
  • Sac a elimination des dechets.
  • Conteneur a dechets contamines piquants et tranchants.
  • Desinfectant de surface et chiffonnette.
  • Necessaire a l'hygiene des mains.

Realisation du soin

La manipulation de la ligne de perfusion, du robinet ou d'une rampe de perfusion se fait toujours  avec des compresses steriles imbibees d’antiseptique puisque les antiseptiques diminuent la colonisation des embases du catheter : une dessous pour tenir le dispositif, une autre pour tourner le robinet et manipuler les bouchons.1

1Recommandations pour la pratique clinique “Prevention des infections liees aux catheters veineux peripheriques”, SFHH – HAS, novembre 2005. (R 36)

La manipulation de la ligne de perfusion, du robinet ou d'une rampe de perfusion se fait toujours apres un lavage antiseptique des mains.2

2(article 86, 100 recommandations pour la surveillance et la prevention des infections nosocomiales, Ministere de l'Emploi et de la Solidarite. Secretariat d'Etat a la Sante et a l'action sociale Comite Technique des Infections Nosocomiales - 2eme edition, 1999)


  • Verifier la prescription medicale.
  • Prevenir le patient.
  • S’habiller (bavette, charlotte).
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Installer le materiel apres verification des dates de peremptions et de  l'integrite des emballages.
  • Installation sur une surface propre et desinfectee au prealable.
  • Installer les poubelles de tri des dechets au pied du lit du patient.
  • Respecter le triangle d'hygiene, de securite et d'ergonomie : Propre (materiel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Ouvrir aseptiquement le paquet de compresses steriles et les imbiber avec l’antiseptique.
  • Assembler l'adaptateur et le corps de pompe.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Mettre les gants.
  • Manipuler le robinet avec des compresses steriles imbibees d’antiseptique.
  • Enlever le bouchon et adapter le systeme de prelevement.
  • Ouvrir la tete de pression cote patient et fermer du cote du transducteur a l’aide du robinet.
  • Purger la ligne avec les tubes de purges, les jeter.
  • Prelever les tubes d'analyses.
  • Fermer la voie, enlever et eliminer le corps de pompe.
  • Visser un nouveau bouchon sterile.
  • Ouvrir la ligne transducteur - patient.
  • Rincer la ligne a l'aide du systeme de purge manuelle discontinue, "flush" ou "coups de tirette".
  • Eliminer les dechets contamines et desinfecter le materiel utilise ainsi que le plan de travail.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Verifier la concordance des etiquettes et de l'identite du patient puis etiqueter les tubes d'analyses, remplir les bons d'analyse et acheminer les tubes au laboratoire d'analyse.

Il est deconseille d'effectuer des prelevement sanguin pour une recherche de microbiologie (type hemoculture) sur un catheter arteriel  puisque le flux sanguin arteriel est trop important pour pouvoir capter efficacement les germes.


Realisation du soin : l'ablation d'un catheter arteriel

Materiel

  • Bistouri sterile a usage unique ou lame sterile a usage unique.
  • Pince sterile.
  • Ciseaux steriles.
  • Compresses steriles.
  • Produits pour l’antisepsie :
  • Respecter les memes gammes de produit : polyvidone iodee ou chlorexidine.
  • Savon antiseptique.
  • Serum physiologique ou eau sterile.
  • Antiseptique dermique.
  • Ruban adhesif
  • Flacon bacteriologique sterile.
  • Etiquettes laboratoire d'identification patient.
  • Bons d'analyses laboratoire, avec pochette de transport.
  • Bavette, charlotte.
  • Gants non sterile a usage unique.
  • Gants sterile.
  • Sac a elimination des dechets.
  • Conteneur a dechets contamines piquants et tranchants.
  • Desinfectant de surface et chiffonnette.
  • Necessaire a l'hygiene des mains.

Realisation du soin

  • Prevenir le patient, lui expliquer le principe du soin et son utilite.
  • S’habiller (tablier, bavette, charlotte).
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Installer le materiel apres verification des dates de peremptions et de  l'integrite des emballages.
  • Installation sur une surface propre et desinfectee au prealable.
  • Installer les poubelles de tri des dechets au pied du lit du patient.
  • Respecter le triangle d'hygiene, de securite et d'ergonomie : Propre (materiel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Ouvrir aseptiquement les paquets de compresses et les imbiber avec le savon antiseptique (mettre un peu de serum ou eau sur le savon antiseptique afin de le diluer), le serum physiologique, l’antiseptique dermique, laisser un paquet de compresses seches.
  • Installer le patient en decubitus dorsal, legerement en declive.
  • Mettre les gants a usage unique.
  • Oter le pansement et l’eliminer dans les dechets contamines ; eter les gants et les jeter.
  • Observer l’aspect du point de ponction, reperer les fils fixant le catheter a la peau.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Mettre les gants steriles.
  • Pratiquer une premiere desinfection de la zone de ponction en 4 temps :
  • Ne jamais repasser a un meme endroit.
  • Utiliser une compresse par passage puis la jeter dans le sac a dechets contamines.
  • Respecter le temps de contact de l'antiseptique.
  • Nettoyer avec le savon antiseptique.
  • Rincer avec le serum physiologique ou l'eau sterile.
  • Secher avec des compresses steriles seches.
  • Appliquer l'antiseptique dermique.

Le fil exterieur est considere comme etant septique. De ce fait, il ne doit pas passer par l'interieur des tissus consideres comme aseptique.
Mais il arrive qu'une suture incluse dans la peau ne permette pas ce principe. Il est donc important d'eter les fils apres une antisepsie de la cicatrice.

  • Saisir le nœud du premier fil a l'aide de la pince sterile et tirer legerement pour soulever et decoller le fil de la peau.
  • Couper le fil a ras de la peau et tirer doucement.
  • Deposer au fur et a mesure les fils sur une compresse seche et verifier l'integralite des fils.
  • Poser un matelas de compresses en haut du point de ponction.
  • Maintenir de l’autre main le catheter avec une compresse sterile, de faeon a ne pas se desteriliser.
  • Retirer le catheter sans appuyer sur l’orifice avec le matelas de compresses car cela risque de fausser les resultats de bacteriologie si les germes se fixent sur les compresses.
  • Comprimer l'artere.
  • Couper l’extremite du catheter et le mettre dans le flacon de bacteriologie.
  • Pratiquer une seconde antisepsie de la peau avec l’antiseptique dermique.
  • Realiser un pansement compressif non circulaire.
  • Reinstaller le patient.
  • Eliminer les dechets contamines et desinfecter le materiel utilise ainsi que le plan de travail.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygienique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique : hygiene des mains.
  • Verifier la concordance des etiquettes et de l'identite du patient puis etiqueter le flacon, remplir les bons d'analyse et acheminer le flacon au laboratoire d'analyse.
  •  

Slidebars
Adchsm

Hi, je suis Samir.

je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

www.000webhost.com