Les antidiabetiques oraux



Les antidiabetiques oraux
Les biguanides
Denomination Commune Internationale : les generiques Produits disponibles
Metformine
Glucophage Stagid
Les sulfamides hypoglycemiants
Denomination Commune Internationale : les generiques Produits disponibles
Glibenclamide
Daonil
Gliclazide
Diamicron
Glimepiride
Amarel
Les inhibiteurs des alpha-glucosidases
Denomination Commune Internationale : les generiques Produits disponibles
Acarbose
Glucor
Miglitol
Diastabol
La repaglinide
Denomination Commune Internationale : les generiques Produits disponibles
Repaglinide
Novornom



Definition

    Le traitement antidiabetique oral est le complement d'un regime alimentaire et d'une activite physique reguliere qui sont necessaires pour contreler la glycemie et pour perdre du poids.


Les biguanides

Mode d'action

    Normoglycemiant plutet qu'hypoglycemiant, ils diminuent la production hepatique du glucose afin de faliciter l'utilisation peripherique du glucose :

  • Inhibe la neoglucogenese hepatique et renale, entraenant une hyperlactatemie modeste.
  • Inhibe la glycolyse aerobie, entraenant une stimulation de la glycolyse anaerobie.
  • Reduit la resorption intestinale du glucose, du galactose, des acides amines.

Indications

  • Diabete de type 2 (non insulinodependant) non equilibre par un regime alimentaire bien conduit.
  • Diabete de type 1 (insulinodependant) en complement de l'insuline : en presence d'insuline, les biguanides augmentent l'utilisation peripherique du glucose par action au niveau de la membrane cellulaire.
  • Potentialiser l'action de l'insuline et des sulfamides hypoglycemiants

Contre-indications

  • Deshydratation.
  • Insuffisance renale, hepatique, cardiaque ou respiratoire.
  • Infarctus du myocarde recent.
  • Alcoolisme chronique.
  • Deux jours avant et apres une anesthesie generale.

Effets secondaires

  • Troubles digestifs : anorexie, nausees, vomissements, douleurs abdominales, diarrhees.
  • Acidose lactique : en cas de non respect des contre-indications.

Surveillances

  • Glycemie capillaire avant chaque repas.
  • Surveillance des effets secondaires.

Conseil

  • Prise du traitement au cours du repas pour prevenir les troubles digestifs.

Les sulfamides hypoglycemiants

Mode d'action

    Augmentent la secretion d'insuline par les cellules β des elots de Langerhans du pancreas et inhibent la secretion de glucagon.

Indication

  • Diabete de type 2 (non insulinodependant) non equilibre par un regime alimentaire bien conduit.

Contre-indications

  • Personne de plus de 65 ans.
  • Insuffisance renale, hepatique.
  • Alcoolisme chronique.

Effets secondaires

  • Hypoglycemies favorisees par une activite physique irreguliere, une alimentation desequilibree ou insuffisante, une insuffisance renale ou hepatique.
  • Troubles digestifs, hepatite avec ictere, eruptions cutanees, toxicite sanguine (anemie, thrombopenie, leucopenie).

Surveillances

  • Glycemie capillaire avant chaque repas.
  • Surveillance des effets secondaires.
  • Bilan initial des fonctions renales et hepatique, puis surveillance reguliere.

Conseil

  • Respecter la posologie : certains produits ont une duree de vie d'action tres longue, jusqu'e 60 heures, il y a donc un risque d'hypoglycemie prolongee.

Les inhibiteurs des alpha-glucosidases

Mode d'action

    Action d'inhibition de l'action des enzymes intestinales (alpha-glucosidases) qui ont pour but d'hydrolyser les polysaccharides : inhibent la resorption digestive des glucides.

Indication

  • Diabete de type 2 (non insulinodependant) non equilibre par un regime alimentaire bien conduit.

Contre-indications

  • Maladies digestives chroniques.
  • Insuffisance renale.

Effets secondaires

  • Troubles digestifs : flatulence, diarrhee, nausees, douleurs abdominales.
  • Infection respiratoire.

Surveillances

  • Glycemie capillaire avant chaque repas.
  • Surveillance des effets secondaires.

La repaglinide

Mode d'action

    Stimule la liberation d'insuline par les cellules β des elots de Langerhans du pancreas.

Indication

  • Diabete de type 2 (non insulinodependant) non equilibre par un regime alimentaire bien conduit.

Contre-indications

  • Insuffisance renale ou hepatique.
  • Association avec les medicaments inducteurs ou inhibiteurs enzymatiques.

Effets secondaires

  • Hypoglycemies.
  • Troubles digestifs : diarrhee, constipation, nausees, vomissements, douleurs abdominales.

Surveillances

  • Glycemie capillaire avant chaque repas.
  • Surveillance des effets secondaires.

Conseil

  • Ne jamais prendre si un repas est supprime.

Slidebars
Adchsm

Hi, je suis Samir.

je suis infirmier de sante publique , website designer et android developer.

www.000webhost.com